Comprendre les zones bleues

Si vous êtes déjà passé à nos bureaux, vous avez sans doute remarqué que le parking situé devant l’entrée, Place du Marché, est une zone bleue. C’est l’occasion idéale pour revenir sur ce que cela signifie et ce qu’il faut faire, afin d’éviter tout potentielle embarrassement.

Qu’est-ce qu’une zone bleue ?

La zone bleue est une zone dans laquelle vous pouvez garer votre véhicule pour une durée déterminée. Elle est signalée par deux panneaux.

La durée autorisée de stationnement est généralement indiquée dessus. Si ce n’est pas le cas, la durée maximum est de deux heures.

Le premier panneau indique le début de la zone. Le second sa fin.

 

Que faut-il faire ?

Entre 9h et 18h, tous les jours à l’exception du dimanche et des jours fériés, vous êtes tenus d’utiliser un disque de stationnement (mis sur le commerce après 2003).

Utilisez ce disque pour indiquer l’heure à laquelle vous êtes arrivé, par palier d’une demi-heure (pour 13h07, par exemple indiquez 13h30). Placez le disque de façon visible, derrière le pare-brise de votre véhicule.

Le modèle de gauche est aboli depuis 2003. Le modèle de droite est valide.

Existe-t-il des exceptions ?

Il existe en effet une série d’exceptions à ces règles:

  • Les zones bleues ne s’appliquent qu’aux véhicules automobiles.
  • La limitation de temps n’est pas prise en compte si vous n’êtes pas en stationnement (par exemple lors d’un chargement pour déménagement).
  • Si votre garage se trouve en zone bleue, vous pouvez vous garer indéfiniment à condition que votre plaque d’immatriculation soit clairement reproduite sur l’accès en question.
  • Si la zone bleue se trouve dans le périmètre d’un parcmètre, vous devez payer pour votre emplacement et suivre les directions de la machines.
  • La zone bleue ne s’applique pas aux personnes à mobilité réduite. Si votre carte est mise en évidence sur votre véhicule, vous pouvez vous stationner sans limites de temps.

 

Que se passe-t-il si j’oublie ou si j’enfreins les règles ?

Vous ne recevrez pas une amende si vous vous stationnez en zone-bleue sans en respecter la règlementation, mais une “redevance de stationnement”, qui est dépendante de la commune où a eu lieu la faute.

Par contre, si vous revenez dans votre voiture pour changer l’heure d’arrivée ou que vous indiquez une heure fictive, ces actions sont considérées comme des fraudes au disque de stationnement et sont sanctionnée d’une amende de 58€.

 

En conclusion, si vous êtes de passage à nos bureaux, n’oubliez pas votre disque !

 

Sources : PermisdeConduire Online ; Police ; Touring