Priorité de droite et tirette : Quand les conducteurs deviennent aveugles

Quelle désagréable sensation que de devoir s’insérer dans une file de trafic, et de constater avec horreur que de nombreux conducteurs sont soudainement devenus aveugles. C’est sans doute de la faute d’un nouvel angle mort de leur véhicule ou d’une “aveuglite” fracassante qui ne leur permet pas de voir sur leur droite. De même, quelle injustice pour tous ces conducteurs, lorsque leur jambe les force à appuyer sur l’accélérateur alors vous laissez passer la voiture avant eux, et qui se trouvent ainsi forcés de s’insérer rapidement avant d’avoir eu le temps d’attendre leur tour…

Comme il est tragique de voir ses pairs souffrir

 

Que dit le code de la route ?

Malheureusement, l’aveuglite aïgue n’est pas une bonne excuse pour justifier un non respect du code de la route. En effet, il est stipulé clairement dans ce dernier (art. 12.3.1) : ” Tout conducteur doit céder le passage à celui qui vient à sa droite, sauf s’il circule dans un rond-point ou si le conducteur qui vient de droite vient d’un sens interdit.”

 

De même, tout conducteur qui désire faire une manœuvre ; changer de voie, quitter un espace de stationnement, faire demi-tour, … doit céder le passage aux autres usagers. Peu importe donc le degré de fragilité de son égo, ou à quel point son temps est plus précieux que les autres (art. 12.4).

 

“Quid des situations de trafic ?”

La méthode de la tirette n’est pas une légende urbaine que l’on raconte aux conducteurs de grosses voitures pour leur faire peur avant d’aller se coucher. Lors d’une situation de trafic ralenti, les conducteurs circulant sur la route prenant fin ou étant interrompue, peuvent s’intercaler dans le trafic, seulement lorsqu’ils arrivent à la fin de leur bande de circulation. Les conducteurs se trouvant dans le trafic doivent laisser, tour à tour, un véhicule passer devant eux (art. 12bis).

 

Dans le cas où vous êtes l’un des conducteurs touché par une crise d’aveuglite, ou que vous avez décidé de vivre sans faire attention aux autres, ce type d’infractions au code de la route placent l’automobiliste comme pleinement responsable, en cas d’accidents.

 

Sources : Code de la Route